Magie enfant

La magie enfant est une magie particulière. En fonction des âges les réactions ne sont pas les mêmes.

De 6 mois à 18 mois l’attention et la capacité des enfants à se concentrer plus de quelques petites minutes sur une activité est très limitée. Le enfants sont sensibles à ce qu’ils peuvent toucher, voir bouger, aux son, à la musique.

De 2 à 5ans la part de l’imaginaire et du réel s’entremêlement souvent. Pour que ce soit magique je suis souvent obliger de préciser en amont que ce que je présente est magique.

Pour créer le lien avec les enfants :
– Le rythme est particulièrement doux les mots sont savamment choisis pour être compris.
– Le personnage d’Oliflo : très sympathique, très attentionné, souvent dépassé par les événements. Tout ne se déroule pas toujours comme prévu. Il lui arrive de ne pas voir ce que tout les enfants voient, de faire quelques bêtises tout en étant très sérieux. Il lui arrive aussi d’être de mauvaise fois, mauvais perdant, trépignant, pleurnichard. Oliflo est très attaché à toute sa ménagerie extra ordinaire que les enfants plébiscitent.
– Costumé bizarrement oui, mais sans maquillage, le visage toujours découvert pour ne faire peur à personne.
– Le rapport de force est inversé très vite en début de spectacle. Les enfants comprennent très vite qu’ils sont susceptibles de me faire peur malgré mon gabarit plutôt imposant.
– Enormément d’interactivité : Les enfants sont invités à réagir, à faire des remarque sur lesquels je rebondis.
-Les enfants sont invités m’aider sur scène, mais aussi à prononcer toutes les formules magiques farfelues ou faire des actions sans qu’ils aient besoin de quitter leurs places.
– Je me déplace vers eux pour leur permettre de toucher certains objets qu’ils trouvent particulièrement attractifs. Je m’assure que chaque enfant ait pu touché au moins une fois un objet dans le spectacle, que chacun ait pu au moins avoir un bonbon. Je n’insiste jamais pour qu’un enfant fasse quelque chose qu’il n’a pas envie de faire.
– Le choix de chaque numéro est calculer pour s’inclure dans l’univers proposé, ce qui assure des transitions logique entre chaque numéro. Comme si au final il s’agissait d’une histoire.
– Le groupe est important pour travailler avec des très jeunes l’effet de groupe est aussi important, et les plus a guéris rassurent les plus timorés avec leur enthousiasme.

Tout cela me permet de tenir en haleine même des enfants à partir 2ans pendant souvent plus d’1h30.

De 5 à 7ans les enfants sont dans une phase de « démystification ».
Certains ne croient plus au Père Noël, à la petite souris ou même pire à la magie. Inutile d’essayer de les prendre pour des lapereaux de 3 semaines. Néanmoins en les prenant au sérieux, en ficelant bien l’histoire, l’univers et le personnage on les refait plonger très facilement.

A partir de 7ans les enfants sont considérés comme des grands. Ils sont en mesure de suivre un rythme beaucoup plus rapide et même de comprendre un spectacle de mentalisme.
L’interaction est encore différente.

Nos Spectacles